Accompagnez Justice Pro Bono dans son virage numérique! Épisode 2

Dernière mise à jour : 20 avr.

Lecture : 2 min

Dans cette série de 4 épisodes, suivez les équipes de Justice Pro Bono & Lafortune Technologies dans cette première collaboration technologique. Car l’accès à la Justice, ça passe aussi par le numérique!


ÉPISODE 2 :

parlons d'avenir!

L’équipe de Justice Pro Bono franchit cette semaine un pas de plus vers le numérique afin de déterminer quel sera le logiciel le plus adapté au dépôt des demandes en ligne par leurs usagers.


L’équipe de Lafortune a d’abord compris les enjeux qu’impliquent une demande d’accompagnement chez Justice Pro Bono (voir épisode 1). Aujourd’hui, les 2 équipes se projettent en répondant à 3 questions : Que doit faire ce logiciel ? Quels sont les avantages pour le citoyen ? Et pour l’équipe Justice Pro Bono ?


Pascale, Chloé et Anne-Marie (Justice Pro Bono) colligent individuellement leurs idées dans un tableau interactif. Top chrono 5 minutes! Une méthode instantanée qui fait ses preuves pour garder le cerveau en ébullition.


Les idées sont ensuite mises en commun : on s’esclaffe devant des propositions pas toujours très claires, mais une vision commune à tous se dessine, en voici les idées fortes :

  • Une interface intuitive pour déposer des documents, les signer et effectuer un paiement sécurisé en ligne;

  • Un formulaire qui s’adapte selon les réponses et vulgarise l’information pour les citoyens;

  • Une information clairement transmise, qui évite les entrées d’information répétitives pour Justice Pro Bono.

Tout le monde jubile devant toutes ces possibilités! C’est ici qu’intervient Véronique, analyste d’affaires chez Lafortune Technologies :


« Il est important de recentrer notre attention sur l’objectif initial :

faciliter le dépôt des demandes pour les citoyens. C’est avec des jetons de couleurs que le tout se concrétisera… »


Chaque participant a 5 jetons pour déterminer ses fonctionnalités favorites. C’est un exercice ludique de priorisation des besoins qui vise à dresser un portrait-robot de la solution recherchée. Véronique s’assure d’avoir toute l’information nécessaire pour la transposer dans le tableau de « vision de produit» : un bon point de départ afin de trouver le logiciel idéal pour l’OBNL.





Au prochain épisode : on aborde les processus et les fonctionnalités techniques pour créer un catalogue de logiciels. Consultez l’épisode 1